Football: L’inter de Milan remporte la ligue des champions.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

On attendait le duel Louis Van Gaal-Jose Mourinho ou bien encore les retrouvailles entre les deux ex-coéquipiers du Real Madrid, Arjen Robben et Wesley Sneijder. Finalement, c’est l’Argentin Diego Milito qui brillé à Santiago Bernabeu. Comme il y a une semaine à Sienne, il offre le titre à l’Inter Milan. Auteur d’un doublé (2-0), Milito permet au club italien de remporter une nouvelle Ligue des champions, quarante-cinq après son dernier succès. Mourinho devient le troisième entraîneur après Ernst Happel et Ottmar Hitzfield à remporter deux Ligues des champions avec deux clubs différents.

Le parcours de l’Inter Milan a été impressionnant pour arriver à ce succès en finale à Madrid. Les Interistes, champions d’Italie et vainqueur de la Coupe d’Italie, ont successivement éliminé Chelsea, le futur champion d’Angleterre et vainqueur de la Cup, le CSKA Moscou et le FC Barcelone, champion d’Europe en titre et vainqueur de la Liga quelques semaines plus tard.

Entre les deux formations, il n’y a pas eu de match. Cette Inter Milan ne fait rêver personne, mais cette équipe est injouable. Elle rappelle le FC Porto de Jose Mourinho, vainqueur de la C1 en 2004. Avec plus de talents individuels comme celui de l’Argentin Diego Milito, auteur d’un doublé (35e, 70e). Le meilleur buteur nerazzurro en Serie A (22 réalisations) parachève ainsi sa formidable saison en club. C’est déjà lui qui avait offert la victoire en finale de la Coupe d’Italie face à la Roma (1-0) et c’est lui encore qui avait délivré l’Inter, dimanche dernier à Sienne (1-0) lors de la dernière journée de Championnat de Serie A. Face à la défense pataude des Bavarois, Milito a fait étalage de sa technique. Sur l’ouverture du score, “El Principe” a pris de vitesse Demichelis avant d’aller battre Butt. Sur le second, esseulé sur la droite et lancé par Samuel Eto’o, vainqueur au passage de sa troisième Ligue des champions, sa seconde consécutive, il effaçait facilement Daniel Van Buyten avant de marquer d’un intérieur du droit imparable.

Le Bayern Munich ne pourra pas se cacher devant l’absence de Franck Ribéry pour justifier sa transparence dans cette finale. Les Bavarois ont appris à faire sans le milieu de terrain français cette saison. Mais sa présence aurait sans doute amener un plus à une équipe en manque d’imagination. Ce qui confirme les dires de Sir Alex Ferguson, selon qui, le Bayern, sans une bonne dose de chance lors des tours précédents, n’aurait jamais dû atteindre la finale.

L’élève a donc battu le maître, puisque Jose Mourinho était le discipline de Louis Van Gaal lorsque le Néerlandais entraînait Barcelone (1997-2000). Décrié en Italie, le Portugais réussit l’exploit de réaliser le triplé coupe, championnat et Ligue des champions en remportant cette finale contre le Bayern Munich qui ambitionnait également un triplé. Maintenant que Jose Mourinho a rempli ses objectifs et rapporter la C1 qui fuyait l’Inter depuis son doublé de 1964 et 1965, le Portugais peut préparer sa venue à Madrid. Un nouveau challenge pour le Special One. Car au Real, on ne lui demandera pas seulement de gagner, mais également de le faire avec la manière.

Source: sport.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »