Hippisme: Prix Maurice de Nieuil à Longchamp

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Deuxième temps fort de la semi-nocturne de Longchamp du 14 juillet, le Prix Maurice de Nieuil fera la part belle à l’endurance. Ce Groupe II réservé aux chevaux âgés de 4 ans et plus et disputé sur la distance de 2.800 m se disputera une demi-heure seulement avant le Grand Prix de Paris. Sept concurrents brigueront la succession de Voila Ici, cheval italien vainqueur l’an passé. Aizavoski semble être le mieux armé pour conquérir la palme.

Un peu d’histoire

A l’origine disputé à Saint-Cloud, ce tournoi fut créé en 1920 sous le nom de Prix des Maréchaux. En 1947 et 1948, cette compétition prend le nom de Prix de Strasbourg avant d’être baptisé Prix Maurice de Nieuil en 1949. Lors des 89 précédentes éditions, cette épreuve s’est déroulée à tour de rôle sur l’hippodrome de Saint-Cloud, de Maisons-Laffitte et de Longchamp. Depuis 2005, le Prix Maurice de Nieuil se déroule dans le Temple du Galop. La distance de ce tournoi a souvent varié pour se stabiliser à 2.800 m en 2001 excepté en 2004. Ouvert à l’origine aux chevaux âgés de 3 ans et plus, ce Groupe II exclu les 3 ans depuis 2001. Historiquement ce tournoi est dominé par les mâles, seulement sept femelles ont franchi le poteau en tête. Les étrangers n’ont pas une grande réussite dans ce tournoi, seulement cinq concurrents étrangers sont parvenus à briller dans le Prix Maurice de Nieul. Marcel Boussac est le propriétaire qui détient le record de victoires dans cette épreuve avec cinq succès. Chez les entraîneurs, André Fabre domine le palmarès avec huit victoires. Du côté des jockeys, Alfred Gibert et Cash Asmussen se partage le record avec quatre unités.

Aizavoski leader des Bleus

L’édition 2010 du Prix Maurice de Nieuil réunira sept concurrents de qualité. Avec six représentants, les français seront en force dans ce tournoi. La bataille pour le succès s’annonce âpre cette année. Arborant la casaque bleue de l’écurie Wildenstein, Aizavoski détient une très belle carte à jouer. Avantagé par l’assouplissement du terrain et à l’aise à Longchamp, il sera logiquement plébiscité au betting. Troisième du Prix Niel (Groupe II) remporté par Cavalryman et du Prix Chaudenay (Groupe II) en 2009, Aizavoski vient de s’incliner de peu dans une Listed-race disputée sur l’hippodrome de Chantilly. Le partenaire d’Anthony Crastus aura à coeur de renouer avec le succès. Pour y parvenir, il devra se méfier avant tout de Los Cristianos, concurrent qui l’avait devancé lors du Prix Chaudenay. Cinquième du Prix Vicomtesse Vigier (Groupe II) au mois de mai, le protégé d’Alain Couétil est tout à fait capable de l’emporter. Compagnon d’entraînement de Aizavoski, Blek ne cesse de repousser ses limites. Après avoir remporté deux Quinté Plus, il a brillé dans plusieurs Listed-race l’an passé. En 2010, le protégé d’Elie Lellouche a franchi un nouveau cap en remportant le Prix Barbeville, Groupe III disputé à Longchamp sur 3.100 m, et en obtenant le troisième accessit dans le Prix Vicomtesse Vigier, Groupe II. En vue en fin d’année 2009, Roatan a dû rendre les armes dans le Grand Prix de Chantilly où il a conclu en dernière position. Cependant, il ne faut pas condamner trop vite le représentant de Pascal Bary d’autant plus qu’il sera piloté par Lanfranco Dettori. Purple Moon, pur-sang britannique entraîné par Luca Cumani, sera le seul concurrent étranger en piste mercredi 14 juillet à Longchamp. Le 7 ans a terminé récemment troisième de la Gold Cup à Ascot et connaît déjà l’hippodrome du Bois de Boulogne pour y avoir fini deuxième du Prix du Conseil de Paris (Groupe II), en octobre 2008. Enfin Redesignation, quatrième du Prix La Moskowa, et Titurel, deuxième du Dubaï International Trophy, auront un rôle d’outsider.

Source: lequipe

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »